Compte rendu conseil municipal du 7 mars 2016

Compte rendu du Conseil municipal du 7 mars 2016

La vidéo du conseil est sur le site de la mairie.
Beaucoup d’absents. Très peu d’intervenants.

1)Conseil de 5 heures occupé essentiellement par quatre grands débats : l’aménagement de la Prairie du Pont Canal, la reconstruction totale de l’école Paul Langevin de Montanou, le débat d’orientation budgétaire et le renouvèlement de la Délégation de Service Public du cinéma d’art et d’essai des Montreurs d’Images.

Projet de café vélo au Pont Canal (hébergement, restauration et atelier vélo) dans l’ancienne usine d’eau de Rouquet avec liaison avec les pistes cyclables et passage de la masse. Projet qu’il faut lier à celui du futur skatepark au flan de la prairie. Et à terme aux lacs de Passeligne par la berge.

Projet de reconstruction de l’école Langevin.. Projet argumenté et ambitieux mais cher et dans une zone encore classée comme inondable en risque majeur par la Masse.

Débat d’’orientation budgétaire. Débat réglementaire mais très politique sur les grands axes de la politique budgétaire (recettes et dépenses) de la ville. Comme son nom l’indique, il ne donne pas lieu à un vote.

la DSP des Montreurs. Le renouvellement de cette DSP prendra effet le 1er janvier 2017

2) Mes interventions
Dans le fil du conseil :
sur l’aménagement des berges de la Garonne (à 14 mn de la vidéo). Pas grand chose à critiquer. Un rappel sur la nécessité d’intégrer le « concert de Roger Petit » sur la Prairie, de penser à un boulodrome pour faire de l’intergénérationnel. 🙂 Et le rappel que si la voie verte est réussie côté Garonne, le centre ville doit reconquérir son espace vert en rendant publics le jardin du lycée Palissy et le Parc de la préfecture…

sur l’école Paul Langevin (à 1h32 mn de la vidéo) : simplement et de façon candide pour que l’on m’explique la validité de la contestation qui est faite par la mairie du PPRI (risque inondation) actuel et être rassuré sur l’indépendance de la commission risques qui décidera en dernier lieu.

sur le DOB. Très longue intervention politique (à 2h42 mn de la vidéo). J’ai essayé de montrer le caractère idéologique de l’analyse de la situation économique et des choix, de l’absurdité de l’opposition dépenses de fonctionnement/dépenses d’investissement, de la réalité des investissements inutiles dont la TAG (en proposant une visite à l’aéroport ciudad réal (vide et tout neuf) ,près de Madrid en passant par le tunnel du Somport…)

sur la DSP du cinéma des Montreurs d’images (à 3h56 mn de la vidéo). Nécessité de s’interroger sur ce que peut bien signifier cette nouvelle DSP ( pour 2017) avec une durée ridiculement limitée à 3 ans. Alors que rien ne l’oblige, alors que cela ne se fait pas ailleurs, alors que la réussite de l’asso des montreurs est reconnue unanimement y compris par la municipalité, alors que le temps et la sérénité sont nécessaires.
Remarque : dans le rapport suivant de ce conseil, pour la délégation de service public d’une crèche, la durée proposée est de 5 ans…
3) Mes votes et ceux des autres.
-berge de la Garonne : Pour (unanimité)
-école Langevin : Pour (unanimité)
-DSP cinéma des montreurs : abstention (les autres pour)
-DSP creche : idem

Remarque : j’ai accepté la suppléance d’E. Eyssalet au syndicat pour le stationnement d’Agen (pour les 4 parkings en…DSP)

A bientôt pour de nouvelles aventures.
JPhM